Le Jardin Des Histoires ©AnthonyHamidovic - Le Nombril du Monde

Le Nombril du Monde

Le nombril du monde se trouve en Nouvelle-Aquitaine dans les Deux-Sèvres à Pougne-Hérisson, à coté de Bressuire et à 41 kms de Niort.

Du big-bang mythologique à la guerre de Cent-Ans

Je me suis laissé dire que Pougne-Hérisson est “la source des contes“. J’aime l’idée du rêve mais j’ai voulu en savoir plus.

Une légende dit qu’au départ :
“il y a le verbe, et qu’ensuite le verbe devient émotion, à son tour l’émotion devient feu, celui des origines ou du Big-Bang mythologique”.

Hum … Intéressant ! Mais encore …

Les troubadours de toute l’Europe venaient se recueillir à la “Mine des Contes” jusqu’au moyen-Age, ainsi nous pouvons dire que toutes les histoires reviennent toujours à leur source. Pendant la guerre de Cent ans cette source d’histoires sera abandonnée et disparaîtra.

En 1944 …

Un américain, John Barney Fergusson sera parachuté par erreur sur le village. Il se liera d’amitié avec le forgeron Robert Jarry (Qui ne fait pas parti de ma famille en ma connaissance bien que je porte le même nom).

Ils deviendront les pères de l’ombilicologie. C’est quoi ? Rassurez-vous, je ne sais pas non plus ce que c’est.
D’après mes sources, nous pouvons avoir la définition en allant visiter “Le Nombril du Monde” (Je vous dirais ça dans mon article après l’avoir visité).

Revenons à notre histoire, l’un des deux amis travaillera sur la transformation des histoires en pierre (étrange et original, mais pourquoi pas !), l’autre essayera de fabriquer des machines pour faire parler les cailloux (pratique et intéressant, les cailloux pourraient nous raconter leurs histoire).

John Barney Fergusson rédigera une thèse intitulée “The Nombril. Why? How?” d’où cette vocation donnée à Pougne-Hérisson.

Après la disparition dans un incendie, de J.B Fergusson, de sa thèse et de la bibliothèque du village le 30 juillet 1958, Robert Jarry décidera de continuer ses projets. Il se consacrera à la construction d’une “machine à capter les mythes”. Il s’éteindra en 1976, sans qu’aucune de ses machines n’ai fonctionné.

 

La Roseraie Tubulente ©AnthonyHamidovic
La Roseraie Tubulente ©AnthonyHamidovic – Le Nombril du Monde

Thomas Fergusson …

Quand, j’ai vu le nom, l’ayant découvert au cours de mes études, j’ai pensé à Thomas sans être sûr du lien de parenté. Et bien Thomas Fergusson n’est autre que le fils de John Barney Fergusson.
Le garçon attendra le retour de son père qui ne rentrera pas. Il s’intéressera aux étoiles et partira en France pour retrouver son père. Il intégrera le parti communiste et sera recruté par le KGB.

Dans les années 70

Dans les années 70, c’est l’époque des 30 glorieuses, du premier choc pétrolier en 1971, du seconde choc pétrolier en 1979 qui est ma date de naissance, Margaret Thatcher au Royaume-Unis, la communauté européen qui passe de six à neuf membres. Nos présidents étaient Georges Pompidou puis Valérie Giscard d’Estaing, je vous dis tous ça pour que vous puissiez vous situer dans la chronologie.
T. Fergusson retrouvera la trace de son père à Pougne-Hérisson, il pensera que la disparation de John Barney Fergusson n’est autre que l’œuvre des américains.

un laboratoire dans une vielle capsule spatiale à Moscou

Il décidera de fabriquer un laboratoire dans une vielle capsule spatiale à Moscou pour appliquer une théorie, “les liens entre les étoiles et les nombrils terrestres“. Il passera pour un ennemi du régime et en 1988, son œuvre sera brulée. C’est grâce aux notes retrouvées par ses voisins que l’on peut voir la réplique de son “spoutnik” dans le Jardin Public de Pougne-Hérisson depuis 2009.

 

La Grosse Machine ©PhilippeWall
La Grosse Machine ©PhilippeWall – Le Nombril du Monde

L’arrivée de Yannick Jaulin …

L’idée vient d’un conteur Yannick Jaulin (chanteur, Humoriste, conteur , poète … , née en Vendée le 30 juillet 1958). C’est en artiste engagé que Yannick découvre Pougne-Hérisson en 1986, un village au milieu de nul part … Par son inspiration, il baptisera, un de ses premiers spectacles “Les aventures de Pougne-Hérisson“.

Il se liera d’amitié avec le maire et les habitants de Pougne-Hérisson et c’est ensemble qu’ils inaugureront “Le Nombril du Monde” au cours d’une fête hors-normes appelée “Sacré Nombril“.
Depuis le festival à lieu un ans sur deux. Jusqu’à aujourd’hui, il a pu accueillir jusqu’à 10 000 personnes.

En 2004, “Le nombril du Monde” évolue avec le jardin des histoires. Un espace végétal atypique qui propose une multitudes d’activités. C’est au cours de ces parcours sonores en accès libre, visites légendaires, spectacles contés et ateliers en famille que vous pourrez déambuler. Vous trouverez milles récits et légendes à découvrir en famille et entre amis.

L’association “Le Nombril du Monde”, Loi 1901 …

Elle a pour mission de :

  • S’occuper de la gestion et le développement du Jardin, du site culturel dédié aux contes et à l’oralité.
  • Participer au développement de l’imaginaire en proposant des activités pédagogiques autour du conte.
  • Proposer des formations et accompagnements professionnels orientés sur les arts de la parole.
  • Développer une manifestation culturelle biennale (qui a lieu tous les 2 ans).

Mon avis :

Un lieu où le rêve, les contes prennent leur naissance et il nous offre une porte vers le monde de l’imaginaire …

 

 

Article de Cyril Jarry
Pour le blog www.jc-tourisme.com

 

Source Photographique : Le Nombril du Monde
Plus d’informations : http://www.nombril.com/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.